Piedirosso dei Campi Flegrei 2015 Contrada Salandra

J’avais tellement aimé la Falanghina de la cantina Contrada Salandra que j’ai très vite voulu essayer son autre vin, le Piedirosso dei Campi Flegrei DOC. Nous sommes donc toujours dans cette petite appellation de l’ouest de la baie de Naples, notable pour ses sols volcaniques.

Le Piedirosso, est un cépage qui depuis quelques années regagne ses lettres de noblesses. Il a longtemps été éclipsé par le roi des cépages rouges du sud de l’Italie, l’Aglianico, dont il serait une forme d’antithèse. Autant l’Aglianico est réputé pour sa puissance, sa concentration (en tout: couleur, alcool, tanins, acidité) et sa capacité de garde, autant le Piedirosso produit des vins plus délicats et plus immédiats. De plus, le Piedirosso est relativement difficile à vinifier, notamment sur les terroirs volcaniques. Pour des raisons assez complexes de faible taux d’azote dans le sol que je vous épargnerais, il peut présenter des défauts de réduction à la dégustation, c’est à dire des arômes désagréables de choux, d’oignon, d’œuf pourri ou de caoutchouc brûlé. Mais ces 10 dernières années les vignerons appris à dompter ce vilain petit canard, et produisent des bouteilles qui commencent à se faire leur place dans le paysage œnologique italien.

La bouteille dégustée hier soir est donc le Piedirosso Campi Flegrei Doc de Contrada Salandra, petit vigneron/apiculteur de la commune de Pozzuoli, à l’ouest de Naples. Les vignes sont en bio non certifié. La fermentation et l’élevage du vin se font en cuve inox. Ici c’est le millésime 2015, il a donc déjà quelques petites années derrière lui.

Au premier nez, aïe, de forts arômes de pneu, de caoutchouc brûlé. Et pas grand chose d’autre. La réduction. J’avais pourtant ouvert la bouteille une heure en avance pour éviter ça mais ça n’a pas suffit. Heureusement, les arômes de réduction peuvent s’estomper, voir disparaître avec l’oxygénation du vin. Dans l’idéal, il faudrait carafer et attendre. Mais comme c’est l’heure de l’apéro, on se contente de le faire tourner comme des malades dans nos verres pour le faire s’ouvrir. Et ça marche. Les notes de réduction s’estompent et tout doucement le vin se met à parler.

J’insiste sur le tout doucement. On est loin du cliché du rouge sudiste exubérant pleins de fruits rouges et noirs bien mûrs et gourmands. Il y a bien un peu de cerise, de framboise. De délicates notes florales (rose, mais surtout géranium, un des marqueurs du cépage). Mais aussi des arômes balsamiques d’encens et d’eucalyptus. Un peu cérébral voire janséniste peut être, mais élégant. La bouche est dans le même registre. Élégante, pas démonstrative pour un sou. La juste acidité, des tannins discrets et très soyeux, et une intrigante saveur fumée, comme une impression de cendres, qui perdure longtemps. Ce n’est peut être pas un vin très facile d’accès, dans le sens où il n’est pas super fruité super gourmand, mais je trouve qu’il a une vraie personnalité.

Pour l’accord mets et vin, ne vous prenez pas trop la tête, c’est vraiment un vin très versatile. Nous on l’a bu avec une sorte de minestrone improvisé (pulpe de tomates, blettes, haricots blancs, orge, ail, piment, et romarin) et ça marchait bien. Ça réveillait même son fruit en bouche. Sinon viande blanche, viande rouge et même poisson (si si, rouge et poisson c’est possible à condition de choisir le bon rouge, avec peu de tanins comme celui-ci). Si ça se trouve ça pourrait faire un accord intéressant avec le saumon fumé. Vous le trouverez autour de 12-13 euros sur internet (Callmewine notamment commercialise les vins de Contrada Salandra et livre en France).

Toujours prêt pour une nouvelle idée et un vin ancien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s